David Jenkins

MD, PhD, DSc

Dr Jenkins est présentement professeur aux départements de médecine et de sciences de la nutrition de la faculté de médecine du Univeristy of Toronto, médecin membre du personnel de la division de l’endocrinologie et du métabolisme et directeur du Clinical Nutrition and Risk Modification Center de St. Michael’s Hospital. Il a fait ses études à Oxford University, où il a obtenu son DM, son DPhil et son DSc. Après avoir poursuivi des recherches supplémentaires à l’unité de gastroentérologie clinique du British Medical Research Council, il a retourné à Oxford pour occuper un poste conjoint dans le département de Regius Professor of Medicine (Richard Doll) a l’infirmerie Radcliffe et comme membre de la faculté du University Laboratory of Physiology. Il est membre du Royal College of Physicians (London) et du Royal College of Physicians of Canada.

Il a servi sur des comités au Canada et aux États-Unis qui ont formulé des directives nutritionnelles pour le traitement du diabète et, plus récemment, des recommandations concernant l’apport en fibres et en macronutriments pour la population générale dans le cadre du nouveau système conjoint États-Unis-Canada des ANREF (RDA) de la National Academy of Sciences (Washington, DC).

Son domaine de recherche est l’utilisation du régime alimentaire dans la prévention et le traitement de l’hyperlipidémie et du diabète. Il a publié plus de 200 publications originales sur ces sujets et d’autres sujets connexes. Son équipe a été la première à définir et à explorer le concept de l’indice glycémique des aliments et à démontrer l’ampleur des effets métaboliques des fibres solubles visqueuses, notamment la réduction de la glycémie et du cholestérol. Ses études sur la combinaison de composants alimentaires hypocholestérolémiants (portefeuille alimentaire) ont été reconnues comme créant une alternative alimentaire efficace au traitement médicamenteux (statines) pour de nombreuses personnes et ont été la seule approche alimentaire référencée dans le Current Guidelines of the US National Cholesterol Education Program (ATP III).

Pour rendre les régimes alimentaires thérapeutiques plus accessibles, il a consacré beaucoup de temps à collaborer avec l’industrie alimentaire afin de développer des produits pour les supermarchés présentant des caractéristiques spécifiques en matière de santé. Par exemple, il a contribué à la création des produits de Loblaws, notamment « Too Good To Be True » et « Blue Menu ».

Il a reçu des prix nationaux et internationaux en reconnaissance de sa contribution à la recherche en nutrition. Il a reçu le Borden Award du Canadian Society of Nutritional Sciences en 1983, et en 1985, le Goldsmith Award for Clinical Research du American College of Nutrition. En 1996, il a reçu le Vahouny Medal pour la distinction dans la recherche sur les fibres alimentaires, au International Conference on Dietary Fiber à Washington, DC. En 1999, le Canadian Society of Nutritional Sciences lui a décerné le McHenry Award en reconnaissance de son excellence dans la recherche et l’éducation en matière de nutrition. En 2000, il a reçu le Dietary Fibre Research Award décerné par ICC/AOAC au International Conference of Dietary Fibre Research Meeting, Dublin. La même année, le gouvernement canadien lui a décerné le Canada Research Chair in Metabolism and Nutrition en reconnaissance de sa contribution à la recherche en nutrition. En 2001, il a reçu le Danone Nutrition Award (Canada) pour ses contributions à la recherche et à l’éducation en matière de nutrition. En 2003, il a été élu membre du Royal Society of Canada (2003). Il a ensuite reçu le Clinical Research Health Award en 2006. En 2006, il figure également dans le Who’s Who in Health Care for Medical Research, présenté par Sunlife/WarrenShepell. En 2008, il a été élu membre du American Society of Nutrition, en 2009, il a été élu professeur d’université au University of Toronto et en 2010, il a été nommé Master of the American College of Nutrition. Il a en outre reçu le Jeejeebhoy Award du Canadian Nutrition Society pour l’application des résultats de la recherche à la pratique clinique. En 2007, Dr Jenkins a reçu le Benjamin Spock Award for Compassion in Medicine, décerné par le Physician’s Committee for Responsible Medicine, Washington, DC, en reconnaissance de ses études visant à promouvoir la santé humaine tout en réduisant l’impact négatif sur l’environnement. Son intérêt croissant pour ce domaine a été une raison supplémentaire pour laquelle, en tant que médecin, il été invité de siéger au Agriculture Canada’s Science Advisory Board (2004-2011) afin de le conseiller sur l’orientation future de l’agriculture et de la recherche agricole au Canada.

fr_CAFrench